German Militaria
Hello,
we invite all collectors of militaria to join us, register on the forum German Militaria a lot of collectors have already joined (can speak English or German)
soon

German Militaria

Militaria Allemand WW1- WW2
 
S'enregistrerS'enregistrer  AccueilAccueil  ConnexionConnexion  

Bienvenu , Welcome , Willkommen

Les objets sur ce forum sont dans leurs états originaux , sans masquer les emblèmes ou autres symboles

- De ce fait , c'est en toute connaissance de cause que vous souhaitez vous y inscrire .

- German Militaria est un forum pédagogique à but strictement historique.

En aucun cas il ne sera fait d'apologie sur une quelconque politique passée ou présente .


Partagez | 
 

 Les SchnellBoot

Aller en bas 
AuteurMessage
dieter44
Stabsgefreiter
avatar

Messages : 569
Date d'inscription : 26/01/2017
Age : 53
Localisation : Alsace

MessageSujet: Les SchnellBoot   Mar 2 Oct 2018 - 8:52

Les SCHNELLBOOT, les vedettes lance-torpilles de la Kriegsmarine


Le Schnellboot ou S-boot ("bateau rapide"), est la désignation pour les vedettes lance-torpilles de la Kriegsmarine depuis 1932. Ce type de bateau a servit pendant la Seconde Guerre mondiale.



Par rapport à ses équivalents Américains ou Anglais, Le S-boot est beaucoup plus grand et il est mieux adapté à la mer ouverte et d'une portée beaucoup plus longue (environ 700 miles nautiques).



Son développement :

À la suite du Traité de Versailles, la production militaire de l'Allemagne a été considérablement réduite. En revanche, les petits navires patrouilleurs n'ont été soumis à aucune restriction. La lignée des S-Boote peut être retracée à partir d'un yacht privé, appelé Oheka II, qui avait été construit en 1927 pour un riche financier et mécène des arts, Otto Kahn, par la société allemande de construction navale Lürssen, à Brême-Vegesack.

Cette conception a été choisie pour des théâtres d'opérations où des bateaux devaient se trouver dans la mer du Nord, la Manche et la Western Approaches (zone rectangulaire de l'océan Atlantique située sur la côte ouest de Grande-Bretagne). L'exigence d'une bonne performance dans les mers agitées dicta l'utilisation d'une coque à déplacement à fond rond plutôt que de la coque à fond plat qui était plus habituelle pour les petits bateaux à grande vitesse. Le chantier naval de Lürssen a surmonté de nombreux inconvénients d'une telle coque, et, avec le Oheka II, a produit un navire qui était rapide, solide et qui avait un bon état de navigabilité. Cela a attiré l'intérêt de la marine allemande, qui en 1929 a ordonné un bateau similaire, mais équipé de deux tubes lance-torpilles. Ce fut le S-1, qui a servi de base pour tous les futurs S-boote.



Après avoir expérimenté le S-1, les Allemands ont apporté plusieurs améliorations à la conception. De petits gouvernails ont été ajoutés de chaque côté de la gouverne de direction principale qui pouvait être orientée à 30 degrés, créant à grande vitesse ce qui est connu comme étant l'effet de Lürssen5. Cela crée "une poche d'air légèrement derrière les trois hélices, augmentant leur efficacité, et réduisant la vague de proue et permettant de maintenir le bateau à une attitude presque horizontale "6. Cela a été une innovation importante puisque l'attitude horizontale légèrement levée de la poupe, a permis encore plus de rapidité et a réduit la vague de proue rendant les S-boot plus difficiles à voir, en particulier la nuit.


Opérations avec la Kriegsmarine :


Le S-boot est armé de deux lance torpilles à l’avant


et d’un canon de calibre 2 cm à l’arrière.



Au cours de la Seconde Guerre mondiale les S-Boote ont coulé 101 navires marchands totalisant 214,728 tonnes. En outre, ils ont coulé 12 destroyers, 11 dragueurs de mines, huit navires de débarquement, six vedettes de combat, un torpilleur, un mouilleur de mines, un sous-marin et un certain nombre de petits navires marchands. Ils ont également endommagé deux croiseurs, cinq destroyers, trois navires de débarquement, un navire de réparation, un remorqueur et de nombreux navires marchands. Les mines marines posées par les "S-Boote" ont été responsables de la perte de 37 navires marchands totalisant 148 535 tonnes, un destroyer, deux dragueurs de mines et de quatre navires de débarquement.

Les torpilles du S-boot

Type: torpille de navires de surface



Modèle mis au point avant la guerre et utilisée pendant tout le conflit. Propulsé par un moteur à air comprimé, elle laissait un sillage de bulles sur son passage,





ce qui aidait l'objectif à éviter le projectile et permettait aux escorteurs de retrouver plus facilement le lanceur. C'est pour cette raison que les torpilles à moteur électrique lui furent ensuite préférées à bord des sous-marins et des vedettes lance-torpilles.

Les navires de surface continuèrent à les utiliser, car elles étaient plus performantes et résistaient mieux au choc de la plongée, tombant d'une hauteur plus grande (les tubes lance-torpilles des navires de surfaces se trouvaient sur les ponts et la torpille commençait sa course en tombant dans l'eau.

Un total de 203 S-boot ont été construits ,la plupart d'entre eux au chantier naval Lürssen à Brême-Vegesack, une petite partie de Schlichting Travemünde et 9 bateaux dans l'usine familiale de Gdansk, 122 bateaux ont été perdus durant la guerre.

Un nombre élevé de pertes (54) est du à des attaques aériennes et à leurs conséquences.

1939 contruit 8 perte 0
1940 contruit 15 perte 6
1941 contruit 30 perte 3
1942 contruit 34 perte 5
1943 contruit 38 perte 21
1944 contruit 64 perte 62
1945 contruit 14 perte 25
total contruit 203 perte 122

Pour en savoir plus je vous recommande ce livre :



Voilà
Revenir en haut Aller en bas
 
Les SchnellBoot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» schnellboot
» Schnellboot S100 le felin du nord
» Schnellboot S100 le felin du nord
» schnellboot s 100
» [Revell] Schnellboot s100

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
German Militaria :: Les appareils à hélices-
Sauter vers: