German Militaria
Hello,
we invite all collectors of militaria to join us, register on the forum German Militaria a lot of collectors have already joined (can speak English or German)
soon

German Militaria

Militaria Allemand WW1- WW2
 
S'enregistrerS'enregistrer  AccueilAccueil  ConnexionConnexion  

Bienvenu , Welcome , Willkommen

Les objets sur ce forum sont dans leurs états originaux , sans masquer les emblèmes ou autres symboles

- De ce fait , c'est en toute connaissance de cause que vous souhaitez vous y inscrire .

- German Militaria est un forum pédagogique à but strictement historique.

En aucun cas il ne sera fait d'apologie sur une quelconque politique passée ou présente .


Partagez | 
 

 Kriegsmarine - Le Tirpitz

Aller en bas 
AuteurMessage
Lo75
Administrateur
avatar

Messages : 5386
Date d'inscription : 08/08/2013
Localisation : Frankreich

MessageSujet: Kriegsmarine - Le Tirpitz   Sam 23 Aoû 2014 - 0:21








Le cuirassé Tirpitz.








L'inauguration


Le Tirpitz fut le plus grand cuirassé à flot d'Europe et le plus grand navire de guerre de la Kriegsmarine construit au chantier naval Kriegsmarinewerft.
Il fut lancé par Adolf Hitler le 1er avril 1939 à Wilhelmshaven.















Le Führer assiste au lancement du cuirassé Tirpitz le 1 avril 1939.




Inauguration du Tirpitz.




La menace.

Sosie du Bismark  qui fut vainqueur, en tirant une seule salve de canons sur le croiseur de bataille britannique Hood, le Tirpitz menaçait clairement la puissance navale britannique et le danger qu’il représentait immobilisa durant de long mois les plus grands navires de la Home - Fleet, basés à Scapa Flow.




Dans la Mer Baltique en octobre 1941.



Le Tirpitz est accompagné des croiseurs légers Nürnberg & Köln.



Tirs d’essais.










Pas d’Océan Atlantique pour le Tirpitz !

La perte du Bismarck a convaincu Hitler de ne pas risquer son dernier cuirassé géant, seul, dans l’Atlantique.
La puissance qu'il représentait était telle que la perte du bâtiment aurait été calamiteuse pour Hitler, pourtant peu convaincu de l'utilité des navires de surface traditionnels. Ni Raeder, ni Hitler, ni Dönitz ne voulaient prendre le risque de perdre le bâtiment qui bloquait à Scapa Flow une bonne partie de la Home Fleet. De plus, la quantité de mazout nécessaire au fonctionnement du Tirpitz n'était pas vraiment compatible avec la pénurie régnant en Allemagne.
Toujours hanté par la possibilité d’un débarquement britannique en Norvège, adoptant la tactique d’un navire toujours à la disposition de la flotte, an der vorhandenen Flotte, le Führer ordonne donc d’embusquer le Tirpitz dans les fjords norvégiens, avec ordre d’être prêt à foncer à la première occasion, soit sur les convois de Mourmansk, soit sur les forces alliées attaquant la côte. Cette présence oblige les Alliés à le surveiller comme le lait sur le feu car il faisait peser une menace mortelle sur les convois entre la Grande-Bretagne et l’URSS.




Fiche Technique:






Le cuirassé dans les eaux Norvégiennes, ici dans son célèbre camouflage.


Une rare photo en couleur du redoutable prédateur.



Opération Source:

Une attaque à l'aide de mini sous-marins fut tentée. C'était l'opération Source, menée le 23 septembre 1943.
Tractés par des sous-marins conventionnels jusqu'à proximité du Tirpitz ancré dans l'Altafjord, six sous-marins britannique X; les X5, X6, X7, X8, X9 et X10 participaient initialement au raid.





L'unique exemplaire subsistant de la classe X dans un musée.



Le Scharnhorst mouillant à proximité était aussi cible de l'opération. Victimes d'une fiabilité médiocre et de ruptures incessantes des câbles de remorquage (deux d'entre eux furent perdus en route, les X8 et X9), seuls trois sous-marins (les X5, X6 et X7) parvinrent à leur cible, et seuls deux (les X6 et X7) à poser leurs charges.
X10 endommagé juste avant l'attaque dut renoncer, il fut sabordé alors qu'il tentait de regagner l'Écosse à la remorque d'un sous-marin.
Les dégâts infligés au Tirpitz furent cependant importants, au point de nécessiter plusieurs mois de réparations. Une barge spéciale fut amenée au Fættenfjord pour effectuer les réparations, une traversée vers les ports allemands étant beaucoup trop dangereuse : le bâtiment, pris en remorque, aurait fait une cible facile pour les sous-marins britanniques.

Bien qu'à nouveau opérationnel, le Tirpitz n'aurait pu retrouver ses performances qu'avec une mise en cale sèche : les déformations de la coque affectaient ses qualités hydrodynamiques, réduisant la vitesse maximale, initialement supérieure à 30 nœuds, à seulement 27.
Face à ces difficultés, et au vu de l'évolution du conflit, le Tirpitz fut finalement transformé en forteresse flottante.
En effet, le carburant nécessaire à son fonctionnement venait à manquer, la bataille de l'Atlantique était de toute façon perdue et, enfin, les marins autres que les artilleurs étaient plus utiles ailleurs que sur un navire de guerre condamné à l'immobilité.

Le Tirpitz fut finalement positionné au-dessus d'un haut-fond aplani pour la circonstance : ainsi, si le bâtiment était gravement touché, il irait simplement se poser sur le fond sans chavirer et demeurerait la forteresse qu'il était devenu.

Le Royal Air Force Bomber Command, après les bombardements de l'opération Tungsten du 3 avril 1944, eut raison du Tirpitz le 12 novembre 1944 par une attaque avec des bombes Tallboy perforantes de six tonnes. Contrairement aux espoirs de l'amiral Dönitz, le navire, touché dans une réserve de munitions, chavira. L'absence d'équipage autre que les artilleurs et les techniciens indispensables à l'alimentation du navire réduisit les pertes humaines. Bon nombre de marins, coincés sous la coque retournée, furent sauvés grâce à la découpe de celle-ci, restée émergée du fait de la faible profondeur. On dénombra néanmoins 971 morts.



Coque retournée du Tirpitz dans l'Altafjord.



Abandonnée, l'épave fut désossée après guerre par des Norvégiens qui en obtinrent un revenu non négligeable par la revente des câbles et de l'acier.




Pierre mémoriale en l'honneur des victimes du naufrage du Tirpitz, à l'Ehrenfriedhof de Wilhelmshaven. Cimetière d'honneur qui accueil les tombes des marins de la garnison de Wilhelmshaven.




Document de 44 minutes.





Dernière édition par Lo75 le Ven 5 Aoû 2016 - 16:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
LINK79
Gefreiter
avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 11/08/2014
Localisation : nord Mayenne

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - Le Tirpitz   Sam 23 Aoû 2014 - 2:02

Salut Laurent
Toi tu aurais bien regardé rmc découverte
Revenir en haut Aller en bas
dany29
membre
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 48
Localisation : A l'ouest

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - Le Tirpitz   Sam 23 Aoû 2014 - 8:31

Bonjour

Merci à toi, d'avoir retracé l'histoire de ce navire , après avoir regardé le reportage TV d'hier , c'est un très  bon complément d'informations.

     
Revenir en haut Aller en bas
galland
Feldwebel
avatar

Messages : 929
Date d'inscription : 25/08/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - Le Tirpitz   Sam 23 Aoû 2014 - 8:59

le reportage d'hier soir était intéressant
rmc découverte est une des rare chaîne TV a ne pas proposer de la merde audiovisuelle
Revenir en haut Aller en bas
Lo75
Administrateur
avatar

Messages : 5386
Date d'inscription : 08/08/2013
Localisation : Frankreich

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - Le Tirpitz   Dim 24 Aoû 2014 - 0:55

LINK79 a écrit:
Salut Laurent
Toi tu aurais bien regardé rmc découverte

Salut Link   

Exact, en plus j'en ai fais la pub dans la rubrique "Parler de tout" le matin même justement.
Néanmoins, ce dossier concernant le cuirassé Tirpitz était prévu puisque j'avais fais dans un premier temps le Bismarck.
Le documentaire n'aura simplement que précipiter la chose. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kriegsmarine - Le Tirpitz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kriegsmarine - Le Tirpitz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kriegsmarine videos
» Bouton Kriegsmarine - WW - Allemagne
» KriegsMarine ( K M ) PICARD Voici ma première acquisition pour laquelle j'ai craqué!
» Bouton allemand de la Kriegsmarine - sans marquage au revers
» militaire - Allemagne Kriegsmarine ww2 différents revers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
German Militaria :: Les appareils à hélices-
Sauter vers: