German Militaria
Hello,
we invite all collectors of militaria to join us, register on the forum German Militaria a lot of collectors have already joined (can speak English or German)
soon

German Militaria

Militaria Allemand WW1- WW2
 
S'enregistrerS'enregistrer  AccueilAccueil  ConnexionConnexion  

Bienvenu , Welcome , Willkommen

Les objets sur ce forum sont dans leurs états originaux , sans masquer les emblèmes ou autres symboles

- De ce fait , c'est en toute connaissance de cause que vous souhaitez vous y inscrire .

- German Militaria est un forum pédagogique à but strictement historique.

En aucun cas il ne sera fait d'apologie sur une quelconque politique passée ou présente .


Partagez | 
 

 Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee

Aller en bas 
AuteurMessage
Lo75
Administrateur
avatar

Messages : 5386
Date d'inscription : 08/08/2013
Localisation : Frankreich

MessageSujet: Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee   Dim 17 Aoû 2014 - 15:20





L'Admiral Graf Spee en 1937.







Le navire Admiral Graf Spee était un croiseur cuirassé de la Kriegsmarine. Il était le dernier sorti d'une série de trois bâtiments.
Il effectua une campagne dans l'Atlantique sud, avant d'être endommagé à la bataille du Rio de la Plata, puis sabordé. Son nom de baptême provient du comte (Graf) von Spee,
amiral de la Marine Impériale Allemande.





La bataille du Rio de la Plata:


Jusqu'alors, l’Admiral Graf Spee avait déconcerté les forces lancées à sa poursuite en apparaissant ici et là, et avait réussi à leur échapper, et ce malgré les données de plus en plus précises données par les cargos attaqués. Cependant, l'un des responsables des forces alliées, le commodore Hartwood, chef de la force G, avait calculé que le cuirassé se déplaçant à une vitesse de croisière de 15 nœuds atteindrait la zone du Rio de la Plata entre les 12 et 13 décembre. La grande quantité de navires marchands dans cette zone constituait une cible de choix pour le cuirassé de poche, et nécessitait d'être défendue. Il disposa donc ses forces sur place avant la date d'arrivée prévue du Graf Spee. L'estimation de vitesse du commandant Hartwood était erroné car le Graf Spee ne se déplaçait pas à moins de 17 nœuds, mais celui-ci avait eu rendez-vous avec son ravitailleur Altmark en chemin, ce qui l'avait ralenti.


Celles-ci étaient composées des croiseurs Ajax (7 000 tonnes), Exeter (8 400 t) et l'Achilles (6 800 t). Si les forces britanniques étaient supérieures en nombre et en vitesse par rapport au cuirassé de poche, celui-ci était plus manœuvrable et possédait un armement plus lourd et une portée plus importante.



b]Les croiseurs légers HMNZS Achilles & HMS Ajax.[/b]


Le 13 décembre vers 5 h 50, les vigies du Graf Spee aperçurent un puis deux mâts à l'horizon. Le commandant ordonna donc de foncer dessus. Malheureusement, il s'agissait de l’Ajax et de l’Achilles et, peu de temps après, ils virent un troisième mât, celui de l’Exeter. Seulement il était trop tard pour faire demi-tour. Le Graf Spee engagea donc le combat. De leur côté, les Britanniques virent le cuirassé vers 6 h 20, ils se scindèrent en deux groupes afin que le Graf Spee disperse son tir et qu'il subisse un tir croisé. Le combat débuta à 6 h 25, le premier navire à être endommagé fut l’Exeter. La bataille se termina vers 7 h 40 quand les deux derniers croiseurs britanniques se replièrent derrière un écran de fumée : en effet, l’Exeter gravement endommagé s'était déjà esquivé. Le commandant du Graf Spee décida alors de se rendre à Montevideo pour effectuer les réparations les plus urgentes et attendre des renforts acheminés soit par sous-marin, soit par bâtiment de surface.




Montevideo


Afin de gagner le maximum de temps à Montevideo pour les réparations et les secours, le commandant Langsdorff se montra conciliant avec les autorités uruguayennes du gouvernement Alfredo Baldomir en permettant à des officiels de monter à bord, et il libéra les prisonniers britanniques. De son côté, l'ambassadeur du Reich intervint auprès des autorités pour faire accepter la présence du navire dans le port neutre. On lui donna 48 h comme le stipulent les conventions internationales.

Il était visiblement impossible de réparer les importants dégâts causés par la bataille en si peu de temps, d'autant plus que les ouvriers uruguayens n'y mettaient pas de zèle.
Dans le port, le navire était continuellement épié par des marins britanniques. Il lui était donc impossible de s'échapper en secret. Le 17 décembre, les marins allemands morts furent enterrés. Ce jour-là, il était encore possible au Graf Spee de sortir sans encombre car les Anglais étaient encore loin d'avoir rassemblé une flotte aussi importante qu'ils voulaient le faire croire. Seuls les croiseurs Ajax et Achilles, renforcés par le Cumberland, attendaient le cuirassé. Langsdorff pensait avoir affaire à l'arrivée imminente du Renown, de l’Ark Royal et du Dunkerque. Cependant, les accords internationaux empêchaient le Graf Spee de quitter le port avant 24 h.

Pendant ce temps, le commandant du cuirassé, qui avait demandé des instructions à l'Amirauté, reçut la réponse de Raeder : « Si impossible de forcer le blocus, saborder le Graf Spee ! ».




La fin du cuirassé.

Le 17 décembre 1939 à 18 h 15, le cuirassé leva l'ancre accompagné par le Tacoma, un cargo allemand, et deux remorqueurs argentins. L'équipage fut transbordé et, à 20 h, le Graf Spee explosa. L'équipage fut conduit en Argentine où il fut interné.




L'équipage du cuirassé à bord d'un des deux remorqueurs argentins.



La fin del'Amiral Graf Spee.




 










Le 19 décembre 1939, deux jours après avoir sabordé son navire et pour éviter qu'il ne tombe dans les mains ennemies, le Commandant Hans Wilhelm Langsdorff se suicide à l'Hôtel Naval de Buenos Aires, allongé sur le drapeau de son navire. Il sera retrouvé le lendemain.
Les prisonniers pris par le Graf Spee et placés dans le navire de ravitaillement Altmark furent libérés par un commando du destroyer britannique Cossack dans le Jøssingfjord, dans les eaux neutres norvégiennes.







Une des dernière photos du Commandant Langsdorff, le 18 décembre 1939.

Fiche Technique:




La Légende du Cuirassé.




L'épave de l'Admiral Graf Spee.


Cet aigle à croix gammée de 2,60 m et 400 kg avait été retiré de tous les navires à l'entrée en guerre de l'Allemagne pour éviter qu'en cas de défaite ils servent comme trophée, sauf sur le Graf Spee qui était en mer à ce moment là.
Malgré les réticences du gouvernement uruguayen, cette pièce unique devait finir aux enchères...












Les vestiges.












Le film.

http://german-militaria.forumactif.org/t3016-la-bataille-du-rio-de-la-plata






Dernière édition par Lo75 le Lun 14 Aoû 2017 - 17:09, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
PANZER
Administrateur
avatar

Messages : 4563
Date d'inscription : 04/06/2013
Age : 31
Localisation : nord frankreich

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee   Dim 17 Aoû 2014 - 16:24

reportage digne d'un bouquin militaria , merci pour le forum
Revenir en haut Aller en bas
Lo75
Administrateur
avatar

Messages : 5386
Date d'inscription : 08/08/2013
Localisation : Frankreich

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee   Mar 25 Nov 2014 - 10:32

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
T0017178
membre d'honneur
avatar

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/01/2014
Localisation : Ile-de-France

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee   Mar 25 Nov 2014 - 16:27

Très belle documentation. l'aigle a été acheté par qui?
Revenir en haut Aller en bas
Lo75
Administrateur
avatar

Messages : 5386
Date d'inscription : 08/08/2013
Localisation : Frankreich

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee   Mar 25 Nov 2014 - 17:43

Merci Alain Wink

En toute franchise, j'ai passé des heures sur la toile mais aucune information sur l'acheteur, mis à part que ce dernier souhaitait certainement rester anonyme.
Si quelqu'un détient la clef du mystère, cela m'intéresse aussi.

Revenir en haut Aller en bas
T0017178
membre d'honneur
avatar

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/01/2014
Localisation : Ile-de-France

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee   Mar 25 Nov 2014 - 18:09

En plus il faut la place pour le mettre Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Lo75
Administrateur
avatar

Messages : 5386
Date d'inscription : 08/08/2013
Localisation : Frankreich

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee   Mar 25 Nov 2014 - 19:16

Si ce n'est que ca, je veux bien en faire ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Pervitin
Administrateur
avatar

Messages : 3835
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 48
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee   Mar 25 Nov 2014 - 22:34

De la place, ou un bateau Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Oberfeldwebel
avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 10/11/2013
Age : 52
Localisation : yvelines

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee   Mer 26 Nov 2014 - 1:25

vraiment sympa le "reportage"!
Revenir en haut Aller en bas
mc
membre
avatar

Messages : 1069
Date d'inscription : 16/05/2014
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee   Mer 26 Nov 2014 - 8:49

Beau travail de recherche !
Revenir en haut Aller en bas
Edelweiss

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 16/09/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee   Mer 26 Nov 2014 - 10:48

Beau travail de recherche et merci du partage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kriegsmarine - L'Admiral Graf Spee
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 17 décembre 1939, sabordage de l' Admiral Graf Spee
» Academy 1/350 Graf Spee
» Graf Spee Academy 1/350
» L'aigle du Graf Spee
» Les grands ravitailleurs allemands du type Dithmarschen.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
German Militaria :: Les appareils à hélices-
Sauter vers: